Ce qu’on doit absolument savoir sur la prêle

Ce qu’on doit absolument savoir sur la prêle

15 mai 2021 0 Par Harry

La prêle peut lutter contre l’arthrose parce qu’elle est riche en minéraux (la silice). Elle renforce notamment les tissus articulaires, améliore l’élasticité des tendons et stimule la formation osseuse. Les saponines qu’elle contient en font un excellent diurétique qui aide à résister aux calculs urinaires, aux crises de goutte et à la cystite.

La prêle : en quoi consiste-t-elle ?

La prêle surnommée « queue de cheval » est de la famille des Equisétacées. Elle est aussi appelée la prêle des champs (Equisetum arvense) à l’aspect filiforme de son rameau. Cette plante a existé à l’époque préhistorique. Sa teneur en flavonoïdes et en saponines lui confère des propriétés diurétiques, aide à augmenter le flux urinaire et à prévenir les calculs rénaux. La prêle est également riche en potassium, calcium, surtout silicium (5 à 10 % de plantes sèches), elle peut alors améliorer la mobilité articulaire en présence d’articulations et de rhumatismes.

La silice peut stimuler la synthèse de collagène, ce qui améliore ainsi la flexibilité des tendons etaide à les protéger lors d’exercices intenses. Elle peut également recalcifier et reconstruire le cartilage dans les articulations. Ainsi, elle ralentit la dégénérescence des os et des tissus conjonctifs liée à l’âge, et agit sur l’arthrose, l’arthrite et les rhumatismes.

Dans le cas de l’arthrose, elle peut être liée au cassis et à l’Harpagophytum.La prêle montre également des effets anti-inflammatoires et analgésiques, réduisant l’œdème, améliorant ainsi son effet sur les douleurs articulaires. Elle est de ce fait une belle branche de plante aux propriétés curatives qui peuvent améliorer la qualité des tendons, des os et des cartilages.

Voulez-vous en savoir plus ? Veuillez consulter notre site.

Quels sont ses bienfaits et comment l’utiliser ?

Le silicium de la prêle lui en fait un allié dans la reminéralisation des tissus conjonctifs et osseux. Activant le processus de cicatrisation et de régénération, c’est le « couteau suisse » indispensable pour la prévention de l’ostéoporose. En cas de tendinites ou de fractures, elle peut régénérer les cartilages arthrosiques, et même renforcer les cheveux et les ongles. Ses flavonoïdes ont également des effets diurétiques.

Afin de régénérer le cartilage en cas de poussée d’arthrose ainsi que de se récupérer après une fracture osseuse ou une tendinite, il est important de prendre 2 cuillères-mesure de « siPF » ou 2 gélules de poudre totale de prêle tout le matin pendant au moins 3 semaines.

On en prend tout le matin, 1 semaine par mois durant les 2 années suivant la ménopause pour prévenir l’ostéoporose (avec une alimentation riche en calcium et vitamine D).

Pour la fortification des ongles et des cheveux, prendre 2 gélules de poudre totale de prêle est recommandé tout le matin en cure de 15 jours à chaque changement de saison.